AS Monaco - Lyon : Vasilyev déterminé à faire la lumière sur "les avantages de l'OL"

AS Monaco – Lyon : Vasilyev déterminé à faire la lumière sur « les avantages de l’OL »

Dans un long entretien pour l’Equipe, le vice-président de l’AS Monaco, Vadim Vasilyev, assume ses déclarations de dimanche après Monaco-Lyon (1-3) et dénonce le climat régnant, selon lui, autour des arbitres dans les matches de l’OL.

« Je suis content de pouvoir m’exprimer dans un contexte plus calme. Je ne fais pas partie de ceux qui se plaignent de l’arbitrage. En quatre ans, cela m’était arrivé une fois, après le quart de finale de Ligue des champions perdu contre la Juventus (en 2015, 0-1, 0-0). J’ai voulu dénoncer le contexte particulier entourant les matches de Lyon qui ne favorise pas la sérénité. Ce sont des paroles fortes, je le reconnais, mais elles ne visaient pas directement M. Buquet. C’est le contexte autour des matches de Lyon que je dénonce, je ne suis pas le premier à le faire, plein de gens se sont exprimés là-dessus avant moi. »

Le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, dit ne pas comprendre ces attaques et estime que Lyon a toujours soutenu l’ASM et réclame même des excuses de sa part pour oublier cette affaire.

« Mais, nous aussi, nous avons soutenu Jean-Michel Aulas et l’Olympique Lyonnais quand ils ont rencontré des difficultés économiques. Et je me suis battu pour qu’il intègre le conseil d’administration de la LFP. Je l’apprécie beaucoup, rien n’a changé. C’est quelqu’un de brillant et de très intelligent. Il y a quand même quelques statistiques amusantes sur Lyon : c’est l’équipe qui a joué le plus souvent en supériorité numérique et celle qui a obtenu le plus de penalties (voir page X). Pour moi, c’est aussi l’occasion de réclamer l’instauration de la vidéo dans le foot français. On sera plus serein et plus tranquille. M’excuser de quoi ? Je ne vois pas pourquoi je m’excuserais. Il faut de la lumière autour de ça. Plus on parlera du contexte qui règne autour des matches de Lyon, plus on aura de chance d’en finir. L’objectif, c’est de hausser le niveau de l’arbitrage en général. », a lâché le vice-président de l’AS Monaco.