Elie Baup dégonfle « l’affaire » Imbula

Hier, nous vous annoncions que Willy Sagnol n’avait pas convoqué Gianelli Imbula avec l’équipe de France Espoir à cause de son comportement lors du dernier rassemblement des blueuts. Le journal l’Equipe est revenu ce matin sur le détail de « l’affaire ».
La scène se déroule le 14 octobre dernier dans le petit stade de Reykjavik. À l’issue d’une prestation insipide face à l’Islande (4-3), Giannelli Imbula est remplacé peu après l’heure de jeu par le Monégasque Anthony Martial. À sa sortie, le Marseillais, conscient d’être passé à côté de son match, s’installe sur le banc et recouvre son visage d’une serviette. Dessous, l’ancien Guingampais bouillonne, s’en prend d’abord tout haut à lui-même et finalement lâche un très audible : « De toute façon, je m’en bats les couilles« .
Une sortie qui aurait pu, peut-être, rester sans conséquence si elle ne s’était pas accompagnée d’un mouvement d’humeur envers un membre du staff des Espoirs. Pour Imbula, l’accès aux Bleuets n’est pas définitivement bloqué, mais le staff des Espoirs, qui a souhaité à travers son exemple envoyer un message fort au reste de la génération 1992-1993, l’attend désormais au tournant.
Elie baup s’est, de son côté, positionné « Je ne peux pas interpréter des situations que je ne connais pas. On a un diamant brut, un talent incroyable. C’est un joueur qui a du caractère. Il faut canaliser tout ça« 

 

Mercato Marseille

FacebookTwitterGoogle+