Fernando Torres doit-il quitter Chelsea pour retrouver son niveau de jeu ?

C’est toute la question que se pose actuellement Rafa Benitez. Auteur de 19 buts en 88 matchs sous le maillot des blues, l’international espagnol n’est plus le même joueur qu’à Liverpool. Avec les Reds, il avait inscrit 91 buts en 142 matchs…Carlo Ancelotti, André Villas-Boas et Roberto Di Matteo ont essayé de le remettre sur les rails, sans succès, Chelsea serait-il le problème ?

Le nouveau manager de Cheslea a émis hier ses premiers doutes quand à l’état de forme de son protégé. « Il n’est pas exactement le même joueur aujourd’hui parce qu’il était au niveau maximum à Liverpool. Mais je pense qu’il peut revenir. Dans combien de temps ? Je ne sais pas. Cela dépend également du reste de l’équipe. Je suis sûr qu’il peut s’améliorer, mais l’équipe doit lui venir en aide. La première chose est de lui donner une certaine confiance, des instructions quant à la façon dont il peut faire certaines choses, et d’améliorer ensuite un peu sa condition physique. »

Benitez reconnait volontiers que le manque de concurrence en attaque n’aide pas l’espagnol à se dépasser. «Il est tranquille pour le moment car Daniel Sturridge est toujours blessé. » (source The Sun)

A l’époque de Didier Drogba, la concurrence avait poussé Fernando Torres sur le banc. Et malheureusement, quand on touche au « jouet » de Roman Abramovitch, on sait ce quis arrive…
Autre problème, son prix. En regard de son niveau de jeu, personne ne voudra mettre les 58 millions d’euros que le milliardaire russe avait mis sur la table pour le transférer de Liverpool, sauf peut être l’Atlético Madrid si Falcao devait rejoindre les blues.

C’est d’ailleurs le problème qu’à rencontré Mancini il y a deux ans. Dans une interview rapportée par le daily mail, il a avoué avoir été proche de signer Torres à Manchester City. « On était intéressés par Torres il y a deux ans. On a eu notre chance dans ce dossier, mais le prix était trop élevé et on s’est reporté sur d’autres joueurs. On avait quatre à cinq buteurs en tête et, au final, on a pris Edin (Dzeko). On a parlé de Torres, mais il nous manquait un joueur avec les qualités d’Edin. Mais je pense toujours que Torres est un bon attaquant. Tous les buteurs connaissent un moment plus difficile, mais il est toujours dangereux »

Mercato Chelsea