Le lynchage médiatique de José Mourinho

Nous relations hier l’incident entre José Lourinho et le reporter de Radio Marca, aujourd’hui, la presse a décidé de se mobiliser en sortant les griffes. Un véritable lynchage par solidarité avec le journaliste injustement attaqué. La presse espagnole accuse Mourinho d’être l’unique responsable du désastre merengue cette saison. Le directeur du quotidien sportif AS,  Alfredo Relaño« en a ras le bol de sa manière fatigante de diriger et son attitude continuellement provocatrice au point qu’il a fini par épuiser ses propres joueurs. »

Les médias espagnols ne relatent même plus les performances du club, « les joueurs ne font l’actualité que quand Mourinho en montre certains du doigt. Avec lui, on ne parle plus que de disputes, de punitions et de manque de confiance, confiait le quotidien Marca. Le foot semble occuper le dernier rang dans les priorités. »

Pour la première fois samedi soir, le nom du technicien portugais n’a pas été annoncé par le speaker de Bernabeu au moment d’évoquer la composition des équipes. Celui-ci a préféré lui éviter une salve de sifflets, habituel ces derniers temps.

Florentino Pérez est également revenu sur les récentes déclarations du portugais qui avait reconnu publiquement que le Real Madrid n’avait plus aucune chance de remporter la liga. « Au Real, on ne doit jamais rendre les armes« .

Mercato Real Madrid