Mercato : Higuain, un contrat sur sa tête

Mercato : Higuain, un contrat sur sa tête

Higuain interdit à Naples

L’été dernier, Gonzalo Higuain a quitté naples pour la Juvenrus Turin qui a mis 90 millions d’euros sur la table.

L’Argentin est parti, l’été dernier, et il s’est trompé de destination, blessant au coeur une ville amoureuse de son club comme aucune autre, sans doute, avec la folie et les excès qui la suivent à chaque coin de rue.

Higuain pouvait quitter Naples, bien sûr, parce qu’il n’était plus si jeune et voulait gagner des trophées ; mais rejoindre le camp d’en face, la détestée Juventus, le rival du Nord, trop riche et trop arrogant, pour les Napolitains, c’est un choix qu’on ne pardonne pas.
Alors, d’un coup, l’idole a dégringolé des nues. On a brûlé des maillots en pleine rue, fait effacer des tatouages au laser, imprimé son visage sur du papier hygiénique ou des cuvettes de toilettes, on l’a insultée, détestée, méprisée.

« Naples est ainsi, un jour tu es le roi, le lendemain tu n’es plus personne », constate Antonio Aceto, patron de l’Osteria da Antonio, pour le journal l’Equipe. « Ça fait mal de voir Higuain exulter devant nos ennemis, aujourd’hui. Je me doutais qu’il partirait, mais j’espérais qu’il aille à Arsenal, au PSG. N’importe où, mais pas à la Juve. »

A la Juve, on se pose dèjà la question de le prendre ou pas dans le groupe qui se déplacera en Italie du Sud pour le match retour. L’attaquant a certainement plusieurs contrats sur la tête…