Mercato : L'OGC Nice a t-il réussi son pari avec Super Mario ?

Mercato : L’OGC Nice a t-il réussi son pari avec Super Mario ?

A coup de sourires, de cadeaux pour les coéquipiers, Balotelli et son puissant agent Mino Raiola avaient lancé l’opération reconquête.

Sur le terrain, grâce à l’OM (3-2), il lui aura fallu moins de sept minutes pour dire bonjour à la France du football. Un pénalty en début de match, histoire de prendre la température, et le but égalisateur dans le dernier quart d’heure pour faire exploser le mercure.
Entre-temps, malgré un physique fluctuant, on a revu par moments le Balotelli des belles années rossoneri, celui capable d’éliminer Hubocan d’un coup de rein, d’inquiéter Pelé par ses frappes lointaines (17e, 29e ).
Un Balotelli en mesure, aussi, de s’agacer tout seul après avoir perdu un ballon en fin de première période, ou de remonter les bretelles à un Dalbert imprécis. Mais un Balotelli surtout, décisif.

L’histoire de Super Mario à Nice sera sans aucun doute faite de rebondissements, d’émotions et de grincements de dents. Hier soir, nous avons eu droit au beau côté de la force…