Mercato : Tsunami à l'AJ Auxerre

Mercato : Tsunami à l’AJ Auxerre

Hier vers 10h30, Viorel Moldovan apprenait qu’il était mis à pied à Auxerre. Il est convoqué pour un nouvel entretien, lundi prochain, au cours duquel il lui sera signifié qu’il est licencié pour faute grave.

Celle d’avoir critiqué son club, chargé ses dirigeants, sans les nommer, vendredi, après la troisième défaite de suite de son équipe (0-1), face au Havre.

Le président auxerrois Guy Cotret et le directeur délégué, Baptiste Malherbe, qui font partie des cibles de Moldovan, l’ont reçu, dans le bureau présidentiel, alors que le Roumain, en survêtement, pensait diriger l’entraînement. Une fois sorti, Moldovan s’est dirigé vers ses joueurs, qui ont interrompu leur footing. Il leur a serré la main, en signe d’au revoir. L’échange a duré deux minutes.

Arrivé il y a trois mois, et sous contrat jusqu’en 2018, Moldovan paie le début de saison catastrophique de I’AJA, encore en lice en Coupe de la Ligue mais larguée en Championnat (19e avec 6 points pris sur 27 possibles). Son avenir était d’ailleurs déjà très incertain avant cette nouvelle défaite et sa sortie tapageuse.

Guy Cotret, qui garde le silence depuis vendredi, semblait encore en colère, hier. Fâché après les propos du roumain, à qui il a offert son premier poste d’entraîneur en France. Et agacé du soutien du vestiaire envers l’entraîneur, exprimé dans les colonnes de l’Equipe par la voix du capitaine Lionel Mathis ce week-end. Sollicités par le journal, les joueurs n’ont pas souhaité s’exprimer, hier.
Pour la huitième fois en onze ans, depuis le départ de Guy Roux, l’AJA change donc d’entraîneur.

Les noms de Jean-Luc Vasseur et Landry Chauvin circulent pour relancer l’équipe. À Reims, vendredi, les Auxerrois seront dirigés par David Carré (41 ans). Adjoint de Moldovan, le Lorrain assurera l’intérim, épaulé d’Attila Farkas, en charge des gardiens, et de David Vandenbossche, ancien joueur auxerrois et entraîneur au centre de formation.

Par ailleurs, Djibril Cissé a intégré le groupe auxerrois de CFA depuis hier et jusqu’à la fin de la semaine. L’attaquant (35 ans), qui n’a plus joué depuis mai 2015 chez les pros et qui se remet d’une opération à la hanche (pose d’une prothèse), compte « rejouer, pourquoi pas en LI ou L2». Cissé, qui s’est entraîné pendant près de deux mois avec le CA Bastia (National), a été accueilli par une dizaine de supporters qui se mettent déjà à rêver de son retour à I’AJA, douze ans après son départ.