Cyclisme : Arnaud Démare s’impose sur Paris-Tours et termine la saison sur une bonne note

Le Français a signé dimanche sa première victoire dans l’autre « Classique des feuilles mortes ».

Le suspense a duré jusque dans les derniers mètres sur la route de Paris-Tours, dimanche 10 octobre, entre le duo de tête et le premier duo de poursuivants. Arnaud Démare (Groupama-FDJ) et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) sont revenus dans les derniers instants sur Franck Bonnamour (B&B Hotels p/b KTM) et Stan Dewulf (AG2R Citroën Team), avant que le Français ne lance et remporte le sprint. Il devance son compatriote Bonnamour, alors que Stuyven accroche la troisième place.

Les 50 derniers kilomètres ont été marqués par plusieurs attaques dans les chemins de vigne. Un trio de tête s’était détaché à 30 kilomètres de l’arrivée, composé de Franck Bonnamour, Frederik Frison et Stan Dewulf, chassés par le peloton mené par les Trek-Segafredo et les Alpecin-Fenix. Un groupe de contre-attaque était intercalé, avec Valentin Madouas et Arnaud Démare en son sein. Au même moment, Casper Pedersen, le vainqueur de l’édition précédente, était distancé.

Tous ces mouvements avaient poussé d’autres coureurs à relancer l’allure dans le peloton, réduisant l’écart avec les trois échappés. Frison était alors victime d’une crevaison, laissant Bonnamour et Dewulf seuls en tête, alors que Démare sortait du groupe de contre en compagnie de Stuyven, à la poursuite de la tête de course. Les deux hommes ne se sont plus arrêtés jusqu’à la ligne d’arrivée, rejoignant le duo de tête après la flamme rouge, avant que le Beauvaisien ne s’impose et remporte sa neuvième victoire de la saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *